Home

moteur à trouvailles


Lundi 22.01.2018 - 03:28
2 connectés - 39467 visiteurs

pseudo pass

a s h r a m v i r t u e l >>lundi 22.01.2018 | 03:28 | Aucun connecté | déconnexion | inscription | avatar

Flash de Kym [le 05.01.2018 à 17:13'38] > Avis à tous: ce site n'est plus mis à jour, merci de consulter le planning sur le site : http://la-grange-du-lezard.fr/ [Mettre à jour]

Home

Vous êtes ici : FAQ & lexique > Foire Aux Questions > FAQ générale [Page créée le 27.01.2010 à 14:46'40 | Mise à jour le 06.02.2010 à 19:08'28]

FAQ générale

En bref

Pourquoi une FAQ générale ? Parce que pour l'instant, il n'y a aucune raison de faire des FAQ's spécifiques ! Ceci changera certainement lorsque le nombre de questions augmentera...

remonter

Qu'est-ce que je peux attendre du yoga ?

Le yoga est une discipline, c'est-à-dire une pratique (exercices physiques, relaxations, méditations essentiellement) que l'on peut intégrer dans sa vie quotidienne. Comme beaucoup de disciplines, on y trouve ce qu'on y apporte : la discipline permet d'obtenir, en canalisant son énergie, quelque chose qui correspond à une aspiration profonde... liberté de choisir ses propres contraintes, satisfaction de l'effort, plaisir de prendre soin de soi.

Les bénéfices que recherchent la plupart des adeptes (et qu'ils obtiennent en général) sont, en priorité :

Une amélioration de la condition physique générale (eh oui, le kundalini yoga ressemble beaucoup à une gymnastique quotidienne toute simple) ;

Une amélioration de la santé en général, notamment par les effets très puissants de certains kriyas sur les systèmes nerveux (sympathique et parasympathique), digestif, endocrinien...

Une très grande amélioration des capacités de concentration, mais aussi d'autres aptitudes mentales : visualisation, autosuggestion essentiellement ;

Un progrès vers la maîtrise de soi ;

Souvent (et progressivement), une meilleure compréhension de soi-même, par la (re)découverte d'aspirations profondes ;

Et surtout, on apprend à respirer ! Et ça, croyez-nous, ça vaut son pesant de cacahuètes :-D

Il ne s'agit pas de mystique ou de magie, juste de recettes pratiques intégrées dans une conceptualisation de l'être humain. Cette conceptualisation en rejoint de nombreuses autres et il existe des ponts entre bouddhisme, taoïsme, psychanalyse, kinésithérapie, philosophies diverses. D'ailleurs, on peut considérer l'approche yogique comme une philosophie, c'est-à-dire une recherche du bonheur par la compréhension... de soi, en l'occurence.

Bien entendu, la conceptualisation yogique du corps et de l'esprit humain diverge également de certains autres modèles. Ne cherchez pas ici une vérité absolue que nous ne détenons pas.

remonter

Concrètement, comment pratique-t-on ?

On pratique seul ou en groupe. En général, on fait les deux : des séances collectives régulières (hebdomadaires, dans l'idéal), et des séances personnelles où on reproduit plus ou moins le programme de la séance collective.

Sans être dogmatique, on peut dire que les facteurs suivants sont à peu près universels :

Les vêtements sont confortables et amples (pour permettre d'utiliser l'amplitude complète des membres), de préférence blancs.

Tête, mains et pieds nus (quoique de nombreux adeptes, notamment féminins, chérissent particulièrement turbans, chouchous et autres fanfreluches adorables).

Idéalement, la pratique a lieu le matin après une douche froide...

Bien entendu, lorsqu'on débute, il est plus facile de pratiquer dans une ambiance détendue, pas trop confinée mais pas non plus ouverte à tous vents, et pas trop bruyante.

Dans les séances de groupe, on est généralement tournés vers l'enseignant, chacun sur son tapis de sol ou son coussin. Certains exercices réclament de former un cercle, d'autres, que les hommes et les femmes soient installés face à face. Dans de rares cas, des pratiques collectives réclament que les pratiquants se frappent mutuellement les mains, mais en général la pratique est individuelle.

remonter

Ça a quelque chose à voir avec le bouddhisme, le zen et tout ça ?

En effet. La démarche yogique est profondément bouddhique, en ceci qu'elle cherche à affranchir le corps et l'esprit de la souffrance en comprenant la provenance de celle-ci, par la réflexion et la pratique. Il n'est cependant pas nécessaire de se convertir au bouddhisme ! D'ailleurs, on ne parle pas ici du bouddhisme en tant que religion mais en tant que philosophie (lire à ce sujet Le bouddhisme de Bouddha, d'Alexandra David-Néel), qui consiste essentiellement en une méthode de réflexion tournée vers la causalité de la douleur et la manière de défaire celle-ci.

Donc oui, la pratique du yoga, en tant que recherche de la santé originelle que nous avons perdue en avançant dans la vie, est une démarche qui répond aux préceptes bouddhiques... mais peut-être aussi à d'autres philosophies, hein ! On n'est pas sectaires, il y a aussi des stoïciens qui ont développé des approches comparables, et certainement bien d'autres écoles.

Quant au zen... c'est un peu la même chose et le contraire : eux, ils s'habillent en noir, se rasent la tête, restent immobiles et canalisent leurs fonctions corporelles par la seule force de l'esprit ; alors que nous, on s'habille plutôt en blanc en nous laissant pousser les cheveux (sauf notre webmaster qui est entrain d'écrire ces lignes), et on canalise nos fonctions mentales par la seule force de notre corps ! Mais on s'entend très bien avec eux ! D'ailleurs, beaucoup de nos séances collectives ont lieu au Dojo Zen de Strasbourg.

remonter

Il faut de la volonté ? On fait vite des progrès ?

On comprend vite que la volonté n'est que le stade supérieur de l'envie, et ça fait progresser :-).

remonter

On peut faire des rencontres avec le yoga ?

Ben oui. Comme avec la pêche à la ligne :-D

FAQ générale

Home

Voir une autre page dans la catégorie Foire Aux Questions : | Revenir à la rubrique FAQ & lexique | à l'accueil

www.lezard-yogique.com © Inspiration Yoga, 2010
Dernière mise à jour le 22.01.2018
[Zone d'aministration] Revenir à la page d'accueil
Nous contacter